Laboratoire de Physique des Plasmas

Tutelles

CNRS Ecole Polytechnique
Université Pierre et Marie Curie Université Paris Sud
Observatoire de Paris

Rechercher


 
Le LPP est
conventionné avec
CEA

Accueil > A propos du LPP > Communication > Actualités précédentes > 2017 > Une chaire ANR industrielle sur les « Nouveaux propulseurs plasmas pour satellites en orbite basse terrestre » portée par le LPP

Une chaire ANR industrielle sur les « Nouveaux propulseurs plasmas pour satellites en orbite basse terrestre » portée par le LPP

Contexte
Dans les prochaines années, avec un marché des satellites de plus en plus compétitif, les satellites avec une propulsion électrique devraient prendre une importance croissante, estimée selon les acteurs du secteur entre 25 et 50% des parts de marché d’ici 2020. Parmi les différents systèmes de propulsion électrique, les propulseurs à effet Hall sont développés en France par Safran Aircraft Engines, le partenaire industriel de cette chaire. Safran Aircraft Engines, pionnier de la propulsion électrique en Europe, commercialise avec succès des moteurs plasmiques pour la propulsion et le contrôle d’orbite de sondes d’exploration spatiale et de satellites. Un enjeu crucial dans les années à venir pour Safran Aircraft Engines concerne le développement d’un propulseur à effet Hall de faible puissance (300-500W) pour le marché en très forte expansion des petits satellites en orbite terrestre basse (500 à 2000 km).
Les propulseurs à effet Hall, inventés dans les années 60, ont été très largement étudiés. Toutefois, la physique des plasmas magnétisés de ces propulseurs est complexe et plusieurs phénomènes physiques qui ont un impact direct sur les performances et la durée de vie des propulseurs sont encore mal compris. C’est pourquoi, actuellement, la conception et le développement de ces propulseurs se fait de façon semi-empirique avec de longs et coûteux tests de durée de vie.

Objectifs de la chaire ANR industrielle POSEIDON
L’objectif final de la chaire POSEIDON est de développer une nouvelle méthodologie expérimentale et numérique permettant de réduire le nombre de tests expérimentaux pour le développement des futurs propulseurs à effet Hall. La chaire est structurée autour de quatre axes scientifiques, un axe de coordination du projet et un axe de valorisation et formation. Dans les axes scientifiques, des expériences et des simulations originales sont proposées, fondamentales et appliquées pour approfondir la compréhension de phénomènes physiques clefs dans les propulseurs à effet Hall : le transport électronique, l’interaction plasma-surface et l’érosion et la question du choix du gaz propulsif pour les applications futures. Les buts de ce projet sont de mieux comprendre les plasmas dans les architectures réelles des propulseurs à effet Hall, de développer des outils numériques 3D pour simuler les plasmas dans ces moteurs et de mettre ces outils à disposition de l’industriel pour améliorer l’efficacité des moteurs actuels et permettre des avancées technologiques majeures dans la conception de nouveaux propulseurs plasmiques.

Structure de la chaire
La chaire industrielle est portée par le laboratoire LPP (Laboratoire de Physique des Plasmas, UMR7648, CNRS, Ecole Polytechnique, UPMC, Université Paris Sud and Observatoire de Paris). Le partenaire industriel de la chaire est Safran Aircraft Engines. Dans ce projet, les simulations 3D dans les géométries réelles des propulseurs à effet Hall seront réalisées en collaboration avec le CERFACS à Toulouse.


transparent
©2009-2017 Laboratoire de Physique des Plasmas (LPP)

Mentions légales
Exploitant du site : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Hébergeur : Laboratoire de Physique des Plasmas, Ecole Polytechnique route de Saclay F-91128 PALAISEAU CEDEX
Directeur de la publication : Pascal Chabert (Directeur)